4 légendes urbaines pour vous faire frissoner pendant Halloween

Pour fêter Halloween (et vous faire un peu peur), nous avons décidé de vous raconter quelques légendes urbaines. Et on commence bien entendu par une histoire en rapport avec l’hôtellerie…

Hunted House

Les fantômes du Old Hall Hotel

Construit sur les ruines d’un manoir incendié, le Old Hall Hotel de Sandbach en Angleterre est le théâtre de fréquentes et étranges manifestations…

La chambre 11 serait la chambre la plus hantée de l’hôtel, avec plusieurs fantômes qui y auraient élu résidence et notamment une vieille dame décédée d’une crise cardiaque dans cette chambre il y a plus de 200 ans… Certains clients de l’hôtel auraient également témoigné s’être réveillés en sursaut à 3h du matin, leur lit se trouvant en feu et les obligeant à quitter leur chambre…

La Dame Blanche de la forêt de Balleroy

La légende de la Dame Blanche est l’une des plus répandues en France. Mais c’est de la Dame Blanche de Balleroy, en Normandie, qui nous intéresse aujourd’hui.

Imaginez-vous au volant de votre voiture, en pleine nuit, sur une route traversant une immense forêt. La pluie redouble d’intensité. Il n’y a pas âme qui vive sur cette route. À la sortie du village de Balleroy, une jeune femme, vêtue de blanc, fait du stop. Vous vous arrêtez et la faites monter dans votre voiture. Elle vous indique qu’elle souhaite rejoindre sa mère dans un hameau voisin. Deux kilomètres plus loin, au carrefour de l’embranchement, vous vous apercevez que la jeune fille n’est plus là, elle a mystérieusement disparu…

Cette légende aurait vu ses origines dans les années 70, suite à la mort brutale d’une jeune fille de 20 ans lors d’une collision dans ce croisement dit de l’Embranchement.

Les 2 derniers habitants de Balleroy a avoir croisé l’autostoppeuse racontent que la Dame Blanche s’est montrée assez véhémente. Après 54 ans de présence, on peut comprendre qu’elle ait perdu patience…

Le Navire des Morts (« Bag Noz » pour le Bretons)

De nombreux marins, notamment en Normandie et en Bretagne, auraient déjà eu l’occasion de croiser le fameux « Navire des Morts ». Selon la légende, ce bateau fantôme transporterait des marins perdus en mer. Leurs âmes ne pouvant se déplacer sur l’eau, elles auraient trouvé refuge sur ce bateau. Le navire aurait été vu dans la Baie des Trépassés, à proximité de l’Île de Sein et à bien d’autres endroits encore…

 À Dieppe en Normandie, on raconte qu’il est possible d’observer, la nuit de la Toussaint, au bout de la jetée, l’un des bateaux qui ont disparu en mer au cours de l’année. Et en tendant l’oreille, il serait également possible d’entendre un effrayant cri provenant des fonds marins…

La Rumeur d’Orléans

Cette légende, qui apparut en avril 1969, raconte que des femmes auraient été endormies par injection dans des cabines d’essayage de magasins de lingerie, à Orléans. Elles auraient ensuite été enlevées afin de rejoindre un réseau de prostitution. Aucun démenti officiel n’ayant été publié, la rumeur a alimenté les gazettes locales pendant de nombreux mois.

L’anecdote la plus croquignolesque de cette histoire fut rapportée par un témoin qui affirma avoir vu les jeunes filles embarquer dans un sous-marin sur la Loire…

Vous connaissez d’autres légendes urbaines ? Racontez-nous dans les commentaires ! 😉 Et n’hésitez pas à venir répondre à notre sondage spécial Halloween >>> http://bit.ly/1E8keKZ

 

 

 

Comments ( 5 )

  • J’ai toujours aimé apprendre plus sur les légendaires urbains, bien que je ne croie pas à toutes ses histoires bien sûr. J’ai apprécié ton article surtout avec l’ambiance de halloween. L’histoire d’Orléans est drôle, un enlèvement dans un magasin de lingerie haha. Sinon bonne continuation pour ton blog.

  • Florian et moi adorons fêter Halloween tous les ans. Cela nous donne l’occasion de recevoir nos amis à la maison et donner une ambiance plus légère à nos couples. On en profite pour se déguiser, cela relance le désir pour l’autre. On se créé un personnage, avec des vêtements sexy et destroy, on peut même jouer à des jeux de rôles.

  • J’adore les histoires de fantômes mais là ça fait un peu flipper surtout l’histoire des fantômes du Old Hall Hotel. J’espère ne pas tomber par hasard sur ce genre d’hôtel moi qui aime s’aventurer dans des hôtels pas très connus de tout le monde! Néanmoins merci pour votre partage, c’est agréable de lire l’article et bonne continuation!

  • je suis Alice, j’ai apprécié vos histoires, particulièrement celle de la dame blanche qui me pousse à me poser des questions sur le fait de faire monter un stoppeur dans sa voiture… J’aime bien les histoires de fantôme car pour moi sa rentre facilement dans l’idées même de Halloween. J’apprécie également le travail que vous fait et vous encourage à continuer.

  • Bonjour, merci pour le partage. J’aime beaucoup halloween et toutes ses petites histoires surnaturelles et incroyable.
    J’ai également apprécié votre article surtout la rumeur d’Orléans dont j’avais déjà entendu parlé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Brit Hotel en 32 mots

Brit Hotel, c'est plus d'une centaine d'hôtels deux, trois et quatre étoiles sur l'ensemble de la France. Trois gammes : Brit Hotel Essentiel, Brit Hotel Confort, Brit Hotel Privilège.

C’est tout chaud (ou presque)

Les rubritques

Vous prendrez bien un peu de flux ?

La #TeamBrit sur Facebook

La #TeamBrit sur Twitter

Le dernier entrant dans la Team