Ironman : la course extrême

Ironman, ce n’est pas qu’un blockbuster américain. C’est aussi une course de triathlon ! Longue de 226 kilomètres (l’un des plus longs formats de la compétition), elle est d’une difficulté extrême. Les triathlètes doivent d’abord s’élancer pour 3,8 km de natation, puis effectuer 180,2 km à vélo et enfin, terminer par un modeste marathon (42,195 km). Le tout devant être réalisé en moins de 16 heures (!!) pour rentrer dans les délais (les plus rapides terminent le parcours en un peu plus de 8h).

Cette course doit son nom au triathlon Ironman d’Hawaï, créé par John et Judy Collins en 1970. Chaque année, le titre de champion du monde d’Ironman est décerné lors d’une course organisée à Kailu-Kona, à Hawaï. C’est sans aucun doute la course de triathlon la plus connue au monde.

L’Ironman de Vichy qui se déroulera le dimanche 28 août (le samedi pour le version « half ») est pour nous l’occasion de poser quelques questions à Guy Hemmerlin, coach sportif qui a participé à plus de 150 courses de triathlon et qui sera présent au Brit Hotel de Vichy pour conseiller les triathlètes avant la course.

051015-N-9419C-004 Kailua-Kona, Hawaii (Oct. 15, 2005) - Almost 2,000 triathletes begin the 2.4-mile swim at the Ironman World Championship triathlon, held in Kailua-Kona, Hawaii. Four Navy participants completed the triathlon. U.S. Navy photo by Chief Journalist Deborah Carson (RELEASED)

– 3,8 km de natation, 180,2 km de cyclisme et un marathon (42,195 km)… Faut-il des supers pouvoirs pour participer à l’Ironman ?

Non bien sûr. Au départ ces distances font peur mais avec de l’entraînement ces distances restent réalisables. Le plus difficile reste de pouvoir se préparer à raison de 6 à 9 entraînements par semaine lorsqu’on a par ailleurs des impératifs familiaux et professionnels.

– On le sait, l’alimentation joue un rôle primordial sur notre santé et notre forme. Quel type de régime doit suivre un triathlète qui se prépare pour l’Ironman ?

Un athlète ne doit pas forcément suivre un régime particulier durant sa préparation tout en possédant une certaine hygiène alimentaire, cela fait partie de notre sport. Lors de la dernière semaine il devra accentuer ses apports glucidiques et éviter certains aliments trop acides ou difficiles à digérer.

– Et d’ailleurs, on mange quoi le matin avant l’Ironman ?

Trois heures avant le coup de feu, l’athlète prendra son petit-déjeuner composé d’aliments qu’il digére bien en temps ordinaire. Il évitera de consommer en excès des sucres à index glycémique élevé (miel, corn flakes). L’utilisation de gâteau énergétique, très digeste et assurant un apport équilibré, consommé avec un thé ou café s’avère pratique et très intéressante.

– Quelle est la part du mental dans la réussite de cette épreuve ? Et est-ce qu’il existe des techniques permettant d’être plus résistant mentalement à l’effort ?

L’athlète devra surtout être bien préparé, ensuite le mental joue un rôle important. Lors d’un Ironman la course ne sera jamais un long fleuve tranquille. Quel que soit son niveau l’athlète devra être capable de surmonter les moments difficiles. Cela s’apprend à travers des mises en situation à l’entraînement mais également en étant capable de positiver au maximum. Différentes méthodes existent mais lorsque je parle à mes athlètes je leur rappelle toujours que personne ne fait un Ironman par hasard. Cela peut être par exemple pour se prouver quelques chose, en hommage à quelqu’un, pour battre un temps… Il faut savoir s’en souvenir lorsque la course devient difficile et réussir à dépasser ses douleurs ou ses doutes.

.

guy-hemmerlin

– Pour finir : comment va se dérouler votre coaching avant la course au Brit Hotel de Vichy ?

L’attente entre le petit-déjeuner et le départ peut être long. Le Brit Hotel de Vichy est parfaitement situé. Un petit réveil musculaire sous forme de 10-15 minutes de footing très souple dans le parc de l’hôtel suivi de petits étirements afin de mobiliser ses chaines musculaires permet d’évacuer le stress du départ, d’assurer un réveil musculaire et de progressivement « entrer » dans sa bulle.

Merci à Guy Hemmerlin d’avoir répondu à nos questions ! Pour plus d’infos sur lui et sur le triathlon, rendez-vous sur la page Facebook d’Endurance Training Concept.

4000 athlètes sont attendus à Vichy pour la course. Pour plus d’infos : http://www.ironman.com/fr-fr/triathlon/events/emea/ironman/vichy/athletes/parcours.aspx#axzz4I8mxiLzH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Brit Hotel en 32 mots

Brit Hotel, c'est plus d'une centaine d'hôtels deux, trois et quatre étoiles sur l'ensemble de la France. Trois gammes : Brit Hotel Essentiel, Brit Hotel Confort, Brit Hotel Privilège.

C’est tout chaud (ou presque)

Les rubritques

Vous prendrez bien un peu de flux ?

La #TeamBrit sur Facebook

La #TeamBrit sur Twitter

Le dernier entrant dans la Team