Site Loader
Brit Hotel Patron Incognito

Guy Gérault : l’interview

En 2022, les téléspectateurs ont (re)découvert Brit Hotel – 8ème chaîne hôtelière de France – et son directeur général Guy Gérault dans l’émission “Patron Incognito“. Retour sur une expérience unique en son genre qui a mis en lumière l’hôtellerie-restauration indépendante et ses métiers !

Guy Gérault devient le journaliste Olivier Martin.

Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Guy Gérault, j’ai 52 ans et je suis le Directeur Général de Brit Hotel, un réseau d’hôteliers indépendants qui constitue aujourd’hui la 8ème chaîne hôtelière de France avec 160 hôtels répartis dans toutes les régions.

Quel est votre parcours ?

J’ai toujours été passionné par les métiers de l’hôtellerie et de la restauration. J’aime beaucoup les notions d’accueil et de service que ces métiers impliquent. J’ai donc naturellement fait des études en hôtellerie-restauration ainsi qu’en sommellerie, puis j’ai développé mes compétences au fur et à mesure de ma carrière d’autodidacte, exerçant sur tous les postes en France mais aussi à l’étranger, notamment en Angleterre.

J’ai obtenu un premier poste de direction en tant qu’adjoint de direction au sein d’un hôtel à Rouen. Fun fact : cet établissement fait aujourd’hui partie du réseau Brit Hotel !

J’ai ensuite travaillé pendant près de 12 ans dans un hôtel-restaurant de charme et caractère à Saint-Didier dans l’Ille-et-Vilaine, avant d’intégrer le réseau Brit Hotel en 2008 en tant que directeur de l’hôtel Le Castel à Rennes. 5 ans plus tard, on me proposait le post de Directeur Adjoint du réseau, dont je suis aujourd’hui le Directeur Général.

Quel est votre rôle chez Brit Hotel ?

Je suis responsable de la pérennité et du développement du réseau. Concrètement et en synthèse, cela se traduit par deux missions essentielles : veiller à ce que l’accompagnement des adhérents soit le plus efficace et adapté possible, et faire progresser la marque avec un niveau de qualité toujours plus élevé.

Comment en êtes-vous venu à participer à l’émission Patron Incognito ?

J’ai d’abord été contacté par Endemol France, la société productrice de l’émission. Dans un premier temps, j’ai refusé leur proposition. Brit Hotel étant un réseau d’indépendants, la notion de « patron » est relative dans le fonctionnement de notre entreprise. Je ne me sentais pas forcément légitime par rapport aux hôteliers qui sont les véritables gérants des établissements Brit Hotel. Malgré tout, j’étais curieux de voir comment ce type d’émission se déroule, et ce qu’implique un tel investissement personnel et professionnel.

J’ai donc recontacté Endemol France, ainsi que d’anciens participants à l’émission pour approfondir la question. Tous les dirigeants qui ont accepté de me livrer leur retour d’expérience m’ont répondu la même chose : si c’était à refaire, ils le referaient !

De plus, à force d’échanges et de réflexion, j’ai compris le potentiel de cette émission pour moi-même et pour l’entreprise : m’immerger dans la vie des employés d’un établissement hôtelier est un formidable moyen de me reconnecter avec les réalités du terrain dans un secteur qui a énormément évolué, notamment avec l’arrivée du COVID-19. C’est aussi une très belle tribune pour notre jeune réseau hôtelier qui ne cesse de progresser depuis sa création. Avec 160 établissements, nous sommes aujourd’hui bien implantés en France, il est temps de faire parler de nous !

Tournage de l’émission @Patron Incognito au Brit Hotel du Dauphin à L’Aigle

Qu’avez-vous préféré au cours du tournage ?

J’ai adoré la rencontre avec l’équipe de production de l’émission. Ils m’ont tout de suite mis à l’aise, ce qui m’a permis d’effectuer cet exercice si particulier en toute sérénité, en me sentant accompagné et guidé tout du long.

Mais j’ai surtout apprécié retrouver les sensations du terrain, le contact avec les équipes mais aussi avec la clientèle. J’ai passé les deux-tiers de mes 30 ans de carrière sur le terrain à accueillir et servir les clients de mes établissements. Le service est véritablement un muscle qui se travaille, donc j’avais évidemment perdu quelques repères. Mais globalement, je me suis senti à ma place.

Toute l’expérience n’a pas été sans surprises bien sûr, et j’ai (re)découvert certaines choses qui peuvent rendre les métiers de l’hôtellerie pénibles. Participer à Patron Incognito et partager le travail de mes collaborateurs m’a ainsi permis de m’y confronter, et de déterminer d’éventuelles pistes d’amélioration. Par exemple, j’étais étonné que les femmes de chambre ne disposent pas de bloc-portes dans l’un des établissements. Ça peut paraître totalement anodin, mais imaginez : nettoyer une chambre nécessite plusieurs entrées et sorties, les bras souvent chargés d’ustensiles de nettoyage, d’articles de toilette et autres. C’est une problématique importante, mais qui peut être résolue avec une solution simple, si tant est qu’on met le doigt dessus. J’ai donc particulièrement apprécié de pouvoir me rendre compte de ces difficultés par moi-même, et de les expérimenter de manière concrète.

Avez-vous un message à faire passer à vos collaborateurs suite à votre participation à Patron Incognito ?

Je remercie chaleureusement les personnes qui ont participé avec moi à l’émission. J’ai énormément apprécié leur envie de bien faire, c’est toujours un plaisir de voir des personnes passionnées qui aiment leur travail et qui s’appliquent à le faire du mieux qu’elles peuvent !

Mais Brit Hotel ne se limite pas aux deux établissements exposés pendant l’émission. Je sais qu’au sein des 158 autres établissements du réseau, des personnes toute aussi passionnées s’investissent pour offrir à leurs clients une qualité de séjour toujours plus grande. Et c’est grâce à ces personnes que notre réseau progresse, et que l’hôtellerie française conserve encore aujourd’hui son aura d’excellence dans le monde.

Notre secteur d’activité promet de belles carrières, et l’ascenseur social y est encore une réalité : j’en suis la preuve !

Guy Gérault

Avez-vous un message à faire passer aux personnes qui souhaiteraient travailler dans l’hôtellerie-restauration ?

Soyons honnêtes, les métiers de l’hôtellerie-restauration souffrent d’un déficit d’image : ce sont des métiers prenants, qui nécessitent beaucoup d’investissement personnel : horaires décalés, travail de week-end, parfois de nuit… Des conditions de travail qui peuvent en rebuter plus d’un(e).

Mais ce sont aussi des métiers extrêmement enrichissants, dans lesquels chacun peut trouver du sens. Lorsque vous accueillez des clients dans un hôtel, vous ne vous contenez pas uniquement de louer une chambre. Vous devenez aussi garants de la sécurité, du confort et du bien-être de ces clients. Il y a ainsi une véritable relation de confiance qui se noue !

Ce sont surtout des métiers très polyvalents. De la réception au nettoyage des chambres en passant par le service en restauration, il n’y a pas de journée type quand on travaille dans un hôtel. Durant le tournage de l’émission, j’ai passé deux services en cuisine au Brit Hotel de Reims avant d’expérimenter le quotidien des femmes de chambres au Brit Hotel de l’Aigle, le tout en 3 jours !

Donc à toutes celles et ceux qui cherchent un emploi ou une reconversion pour donner du sens à leur vie professionnelle, venez découvrir les métiers formidables de l’hôtellerie-restauration : accueillir, échanger, servir, rassurer et faire plaisir… Notre secteur d’activité promet de belles carrières, et l’ascenseur social y est encore une réalité : j’en suis la preuve !

Mister B

Brit Hotel

Brit Hotel ce sont 160 hôtels tout confort, du 2 au 4 étoiles, partout en France et pour tous les goûts. Réservez sur brithotel.fr !

Suivez la #TeamBrit sur Facebook

Les Rubriques